COUPS DE CŒUR » Bonnes actions, Evénements à soutenir...

Spectacle au profit de la petite Maram 2 ans et demi atteinte d’un cancer

Publié le 20-02-2014
Spectacle au profit de la petite Maram 2 ans et demi atteinte d’un cancer

Maram AGEL est une petite fille âgée de 2 ans et demie atteinte d’un cancer pédiatrique très rare (neuroblastome métastatique). Sa seule chance de survie est que Maram subisse un traitement en France. Le traitement consiste en une chimiothérapie intensive suivie d'une greffe de cellules souches (autogreffe) et d'une immunothérapie. Une greffe et des soins spécifiques nécessitant des équipements médicaux très spécifiques qui ne se font pas actuellement en Tunisie.  700 000 DT sont nécessaires pour soigner Maram en France, où une équipe de l'Institut Gustave Roussy, spécialisée dans le traitement de sa maladie, est disposée à la prendre en charge. Le Medizinische Hochschule Hannover en Allemagne peut aussi la traiter mais les coûts de ces soins ont été estimés entre 300 000 € et 400 000 €.


Mobilisation pour Maram
En décembre 2013, les parents de Maram ont lancé un appel à la solidarité sur Internet (Page Facebook / http://www.helpmaram.org/) pour les aider à rassembler cette somme et offrir à leur fille les soins qui pourraient la sauver.

La Jeune Chambre Internationale de Mutuelle-ville et Ask-events se sont aussi mobilisés et ont organisé des spectacles pour la collecte de don pour la petite Maram.


Ils nous proposent un 3ème spectacle qui sera animé par les acteurs Jaâfer El Guesmi, Mohamed Ali Nahdi et Mohamed Jebali.

 

POUR AIDER MARAM
RV à Hôtel Paris les Berges du Lac - Dimanche 23 Février 2014 à partir de 16h.

Prix des tickets: 20 dt et 100 dt (bon de soutien).

Pour plus de détail, contactez le 53 53 53 52 et le 23 315 303 (JCI Mutuelle-Ville)

Si ce n’est déjà fait, faites passer l’info  - https://www.facebook.com/events/495324270579210/?fref=ts

 

Actuellement Maram poursuit sa chimiothérapie en attendant de pouvoir être prise en charge à l'étranger.

Soyez nombreux à répondre à l’appel et faites passer le message car le temps presse.

Cet article est proposé par : HAMMAM-ENSA