COUPS DE CŒUR » Elles (ils) écrivent...

La belle carte postale de la Tunisie

Publié le 12-04-2012
La belle carte postale de la Tunisie
Par Youssef CHAHED

En ces temps-ci, nous voyons de superbes spots publicitaires, des affiches qui montrent la Tunisie sous un bel angle.
Nous voyons des salafstes agir en toute impunité des manifestations légales dans les quelles on prône la charia, l’application des règles islamiques et rien que ces règles, on entend par-ci par-là dire qu’il faut châtier, lapider, pendre les fauteurs de troubles, couper chirurgicalement la main des voleurs, renoncer à la démocratie. Ennahdha bien que tous ces annonceurs et propagandistes soient issus de ses rangs et font partie de son clan nous dit que ces déclarations n’engagent que ceux qui les prononcent mais, elle se rallie et soutient toutes ces idées. C’est la plus belle carte postale en noir et blanc qu’on nous offre, qu’on exporte, qu’on montre au monde entier pendant ce temps là, le gouvernement paralysé par son incapacité de gérer l’État, de faire face aux difficultés qu’il rencontre, de se voir incapable de tenir des promesses électorales et électoralistes est occupé, persuadé a chercher les conspirateurs les comploteurs, les traîtres à la Tunisie.
Toutes ces pratiques ne font que sombrer la Tunisie dans un obscurantisme profond qui laissera de graves séquelles voire irrémédiables.

Comment - voulez vous que les touristes visitent notre pays ?
Comment - voulez vous que nos compatriotes de l’étranger rentrent passer les vacances ?
L’été sera chaud non par son soleil torride mais par les menaces qui pèsent sur ce pauvre pays.
Comment - voulez-vous que les investisseurs qui n’ont pas besoin qu’on les avertisse ( les conspirateurs) se mettent à réaliser des projets, financer l’industrie investir dans un pays couvert d’un épais brouillard ?
Comment - voulez vous que notre nation avance, progresse, se développe pendant que les enfants chéris d’Ennahdha font tout pour la faire chuter dans un gouffre sépulcral ?

Pitié, prière rendez nous notre chère Tunisie d’avant le 14 janvier 2011 mais et surtout sans son tyran et sa dictature, sans les ripoux et les corrompus, sans les pilleurs les malfrats et les voleurs.

Rendez nous notre chère Tunisie une Tunisie gaie, joyeuse et charmante dans laquelle il fait bon vivre en toute sérénité.
La Tunisie appartient à tout le monde mais le plus à nos enfants les générations à venir aux quelles nous devons tous leurs garantir un avenir plein de bonheur de tranquillité, de paix sociale sous le toit de la démocratie.

Cet article est proposé par : Youssef CHAHED

Autres articles que vous pouvez aimer