COUPS DE CŒUR » Elles (ils) écrivent...

Sud

Publié le 07-12-2009
Sud
Voici venir quelques petites oasis...

Le sol, un Souffle Supérieur l’a déblayé.
Une haleine formidable l’a séché.
De la prunelle tout-puissante
Un flot de force a rejailli
Pour le vêtir de pourpre et d’or.
Et sous la résonance d’une voix cosmique
La plaine s’est crispée en agonies,
S’est détendues en spasmes de soleil,
S’est soulevées en chevauchées d’ondoyants rochers,
En s’apaisant enfin pour s’étaler,
Haletante,
Sous la profonde intensité du ciel.
Le calme parfait,
Majestueux.
Sur la surface nue
De ces soyeuses vagues immobiles qui
S’épanouissent dans un lourd silence,
Aucune vie ne palpite
Si ce n’est l’ample rythme des parfums sauvages
Que le sou-sol émane
Et la revue des couleurs
Qui roulent sur le bled à tour de rôle.
Mais du côté du golfe de Gabès
Voici venir quelques petites oasis,
Toutes jeunes,
Légères, qui s’avancent
Sur le plancher (tapis lui-même)
De cet immense vestibule du Désert tout proche.
Eparses
Sur la route
Qui conduit aux pays
Où naissent les soleils,
Les estafettes
De la Princesse
Des Palmiers
Viennent apporter
Aux rochers
Qui luttent contre la clarté d’Afrique,
Les chants d’une éternelle adolescence
Et la fraîcheur de leurs guirlandes vertes.
Vers le soleil !
La marche
De l’émeraude.

Cet article est proposé par : Sonia CHENITI