COUPS DE CŒUR » Elles (ils) écrivent...

La légende de la Chouette

Publié le 21-10-2008
La légende de la Chouette
Cette histoire m'a été conté par plusieurs mémé, chacune à sa façon !

Enfin j’ai pu tant bien que mal en tirer une seule version ! Bonne lecture

Hou ! Hou !
Le cri lugubre émeut le nocturne silence. Sur l’île endormie, au bercement des flots, sa vibration fait planer une menace. Et d’épouvante les berceaux tressaillaient, cependant que se crispent les cœurs inquiets des mères.

Hou ! Hou !
Pour quel enfant de Djerba ce cri de mort se prolonge et s’épuise-t-il ? Mères, le sommeil a mis votre vigilance en veilleuse et l « oiselle des terrasses » guette sa proie !
Dans son étroit logis où s’apaise l’écho du gazouillement puéril. Messaouda accorde son rêve au rythme des vagues qui portent son mari. Soudain, elle se sent happée par une larme qui rompt l’harmonie, émiette son sommeil. Elle rouvre les yeux. Ténèbres. Son premier mouvement de défense est de fermer l’unique fenêtre qui donne prise au dehors inquiétant. Mais elle comprend vite son erreur. Elle devine sans la voir la présence ennemie. Son regard que dilate l’angoisse interroge les meubles familiers. Puis, d’un bond la voici près de la natte où dort son premier-né. Une double phosphorescence révèle en l’éclairant l’horrible drame : la chouette !


Cet article est proposé par :