COUPS DE CŒUR » Elles (ils) écrivent...

Lettre à mon bourreau

Publié le 09-08-2013
Lettre à mon bourreau
Lettre d'un soldat décédé

 TERRORISTE, dément, boucher, pilleur,

Croyais-tu donc dompter l'avenir

En volant tout ce qui m'appartenait, 

Ma vie ?

Fils de chienne, croyais-tu que ma mort

Rendrait la santé à ton esprit malade, 

A tes nerfs ébranlés et sordides,

Ou bien t'emplirait de radieuses visions ?

Créature qui e fus pas enfantée par une femme.

Croyais-tu que mon sang répondu

Abreuvevrait ta soif vicieuse,

Ta soif de ce qui ose survivre

Quand le ciel de nouveau s'éclaircit

Et que tes armes ont fait leur besogne,

Ou croyais-tu peut-être, charogne,

Que tes MAITRES se réjouiraient

De voir des chairs putréfiées ?

Peut-être aurais-je pu le pardonner, 

Car ma mort était peut-être écrite,

Car tu n'es aprés tout qu'un monstre,

Mais pourquoi...

Fallait il que tu me tues,

Avais-je mérié ta haine ?

HIer encore, je voulais les pétales

de la même rose de notre champ étendu qui est

la Tunisie,

Mais ne pouvant l'atteindre... je pleurait sans larmes...

C'est en homme que je suis mort;

Que chaque goutte de mon sang, t'enterre,

toi haÏ par des milliers d'anges !

Chaque martyr ici sur ce champ renaîtra

Des milliers et milliers de fois 

Ou crois tu pouvoir te cacher ?

Plus tu ensangloteras notre terre,

Plus notre gloire brillera dans la lumière! 

Et n'attends pas de pardon,

Quand nous reviendrons chez nous.

Cet article est proposé par : Sonia CHENITI