COUPS DE CĹ’UR » Elles (ils) Ă©crivent...

ReNaissance...

Publié le 03-12-2012
ReNaissance...
d’un Peuple...

« 39148 »

********
ReNaissance d’un Peuple
*********************
 
Après avoir passé une bonne partie
De la nuit
Entrain de prier pour la bonne cause
J’ai fini par m’assoupir
Avant la prière de l’aube !
*
Je me suis réveillé
Un autre homme !
Je ne sais pourquoi ?
Je sentais l’air frais qui rentrait par la fenêtre !
*
Est-ce possible ?
Quelqu’un vient de « naître » ?
Alors, qu’il sache que nous Allons l’aimer !
*
Vite ! Ecoutons les premières ‘Informations’ !
*
Ô Miracle ! C’est ce que j’ai bien pensé.
Dieu a exaucé ma prière.
Ainsi que celle de tous 
Ceux et celles qui LUI ont demandé
De favoriser dans de bonnes conditions
Cette Naissance, disons plutôt :
Cette « ReNaissance » !
*
Car il s’agit bien d’une « Renaissance »
Due tout d’abord à la Patience,
Puis, à la Pierre !
*
La Patience d’un peuple
Qui a hérité de ses aïeux
Et de la génération passée
Et que « Vingt fois sur le métier
Il a remit son ‘ouvrage’
Il la poli sans cesse
Et il la repoli » !
*
Braves gens !
Vous avez saisi ‘courageusement’
Le sens de ces mots
Et vous avez saisi le ‘message’
*
C’est grâce à eux que vous avez vaincu
Vos terribles ‘’maux’’
Votre ‘condamnation’ à la résignation
Dont votre ennemi a profité de votre ‘faiblesse’
‘Mais vous n’avez pas hésité longtemps
Pour remettre sur le métier
Votre ouvrage’ !
*
Vous l’avez si bien poli,
Vous l’avez si bien repoli,
Aidé miraculeusement par la ‘matière’
Qui était là, sur votre passage
La « Pierre » !
*
Cette ‘Pierre’ magique
Qui a été cité dans notre « Livre Saint Le Coran »
Dans la ‘Sourate’ l’Eléphant 105 :
« Ne sais-tu pas le sort que fit ton Seigneur
Aux gens de l’Eléphant ?
N’a-t-il pas déjoué leurs manœuvres ?
Suscitant contre- eux des oiseaux par nuées
Qui jetèrent sur eux des cailloux couleur d’argile.
Il en fit comme un champ de blé saccagé ! »
( Bi Hijaratenn Min Sejjine !)
Chacune d’elles sait à qui elle est destinée
 
Comme IL disait dans ‘’Sourate Al – Anfal’’ 8
Verset 17 " …Wa mè ramayet Idh Ramèyt
Walaquin’ Allaha Rama !"
Non vos ennemis n’ont pas connu la mort
Par vos mains, mais Dieu Lui-même les tuait pour vous ;
Tu ne lançais pas toi-même les traits,
Mais Dieu lui-même les décochait » !
*
Ainsi, ils ont compris
‘’Qu’il faut se hâter, mais lentement ‘’
Et que la ‘’Patience est l’Art d’espérer’’ !
*
Alors Ils se sont mis d’accord
Sur la manière d’arriver
A un but bien précis !
Celui de leur ‘Libération’’ du joug
De leur ennemi ‘Implacable’ et ‘Inhumain’!
*
En sachant donner du Temps au Temps,
Ô Peuple Bien Aimé bien proche de nous
« La Palestine » restera vénérée dans nos cœurs
Et à celui de tout musulman digne de ce Nom !
*
Une Nouvelle page vient de s’ouvrir dans l’histoire
Vous allez commencer à l’inaugurer
Avec cette « Foi » indéfectible
Que vous n’avez pas cessé d’en faire ‘preuve’
Qui fait trembler vos détracteurs et vos ennemis !
*
Que pouvons nous vous souhaiter de mieux
Que d’avancer …d’avancer encore
Vers la réalisation de tous vos projets
Et que Dieu exauce vos vœux les plus chers !
*
Vive la « Palestine »
Inondée par l’Amour et la Paix
Qui a su servir d’exemple aux peuples ‘opprimés’
Et que nous ne cesserons jamais d’aimer !

******************************
Hedi Nabli
Ecrivain – Poète.
vendredi 30 novembre 2012
Paris – Aubervilliers.
**********

 

Cet article est proposé par : HĂ©di NABLI - Ecrivain - Poète