COUPS DE CŒUR » Elles (ils) écrivent...

Examen de l’inscription du conseil suprême islamique dans la Constitution

Publié le 05-10-2012
Examen de l’inscription du conseil suprême islamique dans la Constitution
On ne les laissera pas faire !

L'inscription du conseil suprême islamique dans la Constitution sera examinée en séance plénière www.tap.info.tn
Les membres de la commission des instances constitutionnelles se sont accordés jeudi pour soumettre à la séance plénière la question de l'inscription du conseil suprême islamique en raison de la difficulté à trancher.

Aveuglément ils s’élancent, marchent à grands pas obstinément vers la mise en place d’un conseil suprême islamique réconfortés par leur majorité au sein de l’ANC.
On dirait qu’ils ont des œillères, ils foncent tout droit sans se préoccuper de leurs concitoyens, sans écouter l’appel de la société civile, sans même respecter les opinions, les avis des démocrates.

A quoi bon rédiger une constitution ? A quoi bon élire des représentants du peuple ?
A quoi bon instaurer une vraie démocratie si demain un conseil islamique nous dira que la Chariâa ne permet pas ou ne tolère pas tel Droit ou tel Acquis ?
A quoi bon toutes ces promesses ? Toutes ces belles paroles ?
Ils diront que le Peuple dont ils se sont accaparés, appropriés la volonté comme s’ils en avaient l’exclusivité, le passe-droit et qu’ils en étaient les seuls et uniques porte-parole.

On dirait que durant des années soit en exil ou dans les prisons ils ne pensaient, planifiaient, cogitaient, combinaient, qu’au destin de cette chère patrie. Ils voulaient et, ils veulent avec insistance et acharnement le modeler à leur façon. Conduits, menés par un gourou qui n’a qu’une foi haineuse et revancharde, assoiffé de pouvoir rétrograde, théocratique, archaïque, obscurantiste basé sur un fanatisme et une idolâtrie de Khomeiny.

J’ai la forte impression que ces gens là n’ont jamais pensé ni à la Tunisie ni aux Tunisiens.
Ils ne pensent qu’à leur avenir, mais, quel avenir ? L’au-delà.
Ils ne pensent qu’au paradis leur destination finale une fois qu’ils auront quitté ce monde.
Ils pensent que leurs places avec tous les avantages promis seront en première classe.
Ils pensent qu’ils ont la possession sans partage des clés, et du droit d’accès.
Ils pensent qu’ils sont les seuls à épurer, expurger, les écarts de conduites de certains musulmans qui n’iront pas forcément en enfer.
Ils ne pensent qu’au "3dhab el 9abr" en réalisant leur vision du nouveau paysage tunisien.
Ils veulent enterrer les tunisiens et les tunisiennes vivants.

On ne les laissera pas faire. On se mobilisera nombreux pour leur barrer a route.
La Tunisie vivra, tiendra solidement sans leur profanation, violation des Libertés.
Les Tunisiens qui croient fermement en une DÉMOCRATIE pour tous, ne toléreront pas que leurs droits et acquis soient altérés, atteints et bafoués.

Un pour tous, tous pour un, unis pour assurer un avenir multicolore et non sombre à nos enfants et petits-enfants.

Cet article est proposé par : Youssef CHAHED

Autres articles que vous pouvez aimer