COUPS DE CŒUR » Elles (ils) écrivent...

Ô Liberté !

Publié le 15-09-2012
Ô Liberté !
Que de maladresses on commet en ton nom

« 38959 » A
*********
 
Ô Liberté !
**********
 
Ô ! Liberté !
Que de maladresses
On commet en ton nom ?
Que d’Injustice on subit !
Nous plongeant entre l’illusion et la phobie
***
Ô ! Liberté !
Pourquoi les riches s’engraissent davantage
Pourquoi les pauvres s’affaiblissent et dégagent
La route ‘libre’ pleine de feu et de fumée !
Tant pis pour les voitures qui cramaient !
***
Ô ! Liberté !
Pourquoi le nombre des nécessiteux augmente
Tous les jours…ils arrivent des nouveaux !
Si l’habit ne fait pas le moine…elle le fait grossir
Le voilà aux yeux de tout le monde… si beau !
***
Ô ! Liberté !
Est-il vrai qu’il faut « aimer » pour faire ce que l’on veut ?
Et s’il n’y a pas d’amour, sers-tu à quelque chose ?
C’est curieux de se retrouver devant des portes closes !
Il n’y a personne pour recevoir les ‘’vœux’’ !
***
Ô ! Liberté !
Est-ce bien toi qui nous empêche de s’unir ?
De nous tendre la main, honnêtement ?
Pourquoi donc continuons –nous à souffrir ?
Malgré que l’on nous fait bien des compliments !
***
Ô ! Liberté !
Pourquoi tu nous laisses vivre dans les mirages ?
Bien des mots ont changé de sens…
Pourquoi le ‘’droit’’ nous prend en otage?
Son abus…mal compris….il diminue nos chances !
***
Ô ! Liberté !
Pourquoi de nos jours le blanc est devenu noir ?
Pourquoi tant de bousculades contre l’espoir ?
Pourquoi le respect a disparu dans les couloirs ?
Pourquoi tant de manipulations dans le noir ?
***
Ô ! Liberté !
Je suis bien triste à l’idée de voir déformer
Ton nom par des ‘Ingrats’ et des ‘Ignares’ ?
Qui oublient de conjuguer le verbe ‘Aimer’
Et qui tirent sans viser …au hasard ?
***
Ô ! Liberté !
Ta lumière nous éblouit et nos nuits s’allongent.
Nous perdons le nord sans nous rendre compte !
Il y a pourtant bien des moyens de passer l’éponge
Mais on fouine…on fouine…pour grossir les mécomptes!
***
Ô ! Liberté !
Bien des malheureux compatriotes souffrent
Ils ne savent plus où ils sont ?
Dans la misère et le besoin ils s’engouffrent
On s’étonne pourquoi ils se font du mauvais sang ?
***
Ô ! Liberté !
On continu malgré tout à rêver de toi.
De vivre en Paix, heureux et sans rancune.
Avec sa famille sous un solide toit.
Avec des routes solidement faite de ‘bitume’ !
***
Ô ! Liberté !
L’eau potable nous manque ‘continuellement’.
On va la chercher, polluée, à grande distance.
On nous regarde d’un œil ‘insensiblement’
Personne ne nous dit ce qu’il pense.
***
Ô ! Liberté !
Tu peux nous dire à quoi sert-tu, vraiment ?
Quand nos rues sont jonchées de détritus de toutes sortes
Avec une multitude de déchets ‘fumants’
Qui nous empêchent d’ouvrir nos portes !
***
Ô ! Liberté !
Tu permets aux ‘malfrats’ divers de sévir
De mettre des bâtons dans les roues
A ceux et celles qui veulent jouir
En ton nom de la vie, peu ou prou !
***
Ô ! Liberté !
Les routes ne sont plus sûres …barrages…braquages…
Nuisent aux citoyens dans la quotidienneté de leur vie
La réponse obtenue avec rage…Dégage !
Tu dois te soumettre à nos lois et à nos envies!
***
Ô ! Liberté !
Que faire lorsqu’on maltraite un Citoyen’ sans raison ?
L’insulter, le malmener,le lyncher !
Est-ce le prélude d’une « nouvelle civilisation »
Ou bien c’est moi qui ne suis pas branché ?
***
Ô ! Liberté !
Dis-moi : Est-ce celui qui n’est pas capable de gérer un pays
Peut-il ‘honnêtement’ gérer ses hommes ?
Ou bien est-il obligé de rester à ronger les doigts, par ennui !
Et faire la liste de ses décevants « erratums » !
***
Ô ! Liberté !
Pourquoi la déception nous fait sécher les ‘larmes’
Malgré que nous avions envies de pleurer !
Jusqu’à quand va durer ce ‘grand vacarme’
Ou bien c’est nous qui avons fini par nous leurrer !
***
Ô ! Liberté !
Pourquoi on nous empêche d’aimer
Et de faire ce que nous voulons
Après avoir payé de fortes rançons ?
A ceux qui essaient de nous charmer.
 

*****************
Hedi Nabli
Ecrivain - Poète
Paris-Aubervilliers
Le 9 Septembre 2012.
 **************************

Cet article est proposé par : Hédi NABLI - Ecrivain - Poète