COUPS DE CŒUR » Elles (ils) écrivent...

Fête Internationale de la Femme 2012

Publié le 08-03-2012
Fête Internationale de la Femme 2012
Alors que des voix s’élèvent et remettent directement ou indirectement en cause des acquis de la femme !

Pendant que le mouvement de libération de la femme
S’intensifie, chez nous, en Tunisie,
Et après la révolution du 14 Janvier,
Des voix s’élèvent et remettent directement ou indirectement
En cause des acquis de la femme !

***
Ce retour en arrière
Va instituer une discrimination sociale par le sexe,
Rognant petit à petit les droits de la femme, sa liberté,
Pour l’aliéner définitivement à l’homme,
En jouant sur l’amalgame entre préceptes religieux
Et rigidités sociales arriérées.

***
La femme est notre mère, notre soeur,
Notre compagne et notre fille bien aimées,
Elle est l’égale de l’homme,
Elle a un coeur et des aspirations,
Le droit de choisir son avenir et son destin,
Dans une société équilibrée et ouverte !

***
La femme est non seulement
« L’avenir de l’homme»,
Mais celui de l’humanité tout entière.
La consécration des valeurs de la révolution
Doit au contraire nous pousser à aller plus loin,
Car la femme tunisienne a encore des droits à conquérir.

***
La révolution tunisienne
a bousculé l’agenda politique des Mouvements islamistes,
Dont certains n’hésitent pas à adopter
Un profil politiquement correct,
Mettant en avant des revendications
De démocratie et de droits de l’homme,
Remettant à plus tard l’ordre moral et religieux.

***
Mais, il faut d’abord garantir des élections
Transparentes et équitables,
Tout vient à point à qui sait attendre.

***
Ils jouent de leurs références culturelles,
Emprisonnant la Tunisie dans son héritage arabo-islamique,
Certes important mais pas unique.

***
Ils forcent leur légitimité par la victimisation
Liée aux dépassements d’un pouvoir
Dont personne ne réclame l’héritage,
Et attisent la haine par l’amalgame conscient
Entre liberté de conscience
Et rejet de l’islam, entre laïcité et athéisme.

***
Les islamistes, adeptes du double langage,
Nous font croire qu’ils ne remettent pas en cause
Le modèle de société tunisien.

***
Alors que le vrai projet, insidieux,
N’est pas seulement politique mais sociétal.

***
Ce n’est pas la loi qui imposera ce schéma social,
Mais la pression sociale
Que les islamistes chercheront à imposer au peuple,
Hommes et femmes, et qui les conduira à adopter
Des Comportements acceptables de leurs points de vue.

***
Mais la finalité est la même,
ils veulent imposer un retour de la femme à la maison
Et la polygamie.
Leur discours politique
La révolution tunisienne a bousculé l’agenda politique
Des mouvements islamistes,
Dont certains n’hésitent pas à adopter un profil
Politiquement correct, mettant en avant
Des revendications de démocratie et de droits de l’homme,
Remettant à plus tard l’ordre moral et religieux.

***
Ce n’est pas le moment
De porter le discours sur l’application de la loi islamique,
il faut d’abord garantir des élections transparentes et équitables,
« Tout vient à point à qui sait attendre! »

***
Qui imprimeront la transformation de la société,
La faisant apparaître aux yeux du monde
Comme un changement voulu par le peuple,
Sans intervention du politique ?

***
Les espaces de loisirs,
D’art et de création fermeront sous la pression,
Dans l’indifférence du pouvoir.

***
Et saurons-nous dans quel monde ?
Avec qui pourrions-nous ‘discuter’ sur les sujets vitaux ?
Avec quel ‘langage’’ comptions-nous franchir nos frontières
Pour aller au devant des « Gens dépourvus de ‘lobbies’ »
Et ouverts au 21ème Siècle ???

***
C’est un véritable ‘cauchemar’ qui commence
A nous « régresser » !

***
Alors ? Et cette « Miraculeuse Révolution »
Pour qui nos ‘Martyrs’ ont donné leur sang
Serait peine perdue ???

***
Au profit de qui et de quoi devrions-nous ‘abdiquer’
Tant de bienfaits espérés que nous avions commencé
A récolter en faisant confiance aux hommes et aux femmes
Qui ne cessent d’œuvrer encore et toujours
Pour améliorer les acquits obtenus !!!

***
Voilà que certains ‘esprits’ encore vivant dans la pénombre
Essaient de nous convaincre par la ‘peur’ qui sera au pouvoir
Tout comme cela a été le cas avec les pouvoirs précédents,

***
Mais là, la peur s’immiscera dans la vie quotidienne
Des Tunisiens, elle sera de tous les instants,
Dans la rue, dans les entreprises et partout dans nos vies.

***
Le débat est aujourd’hui devenu impossible
Entre les modernistes qui réclament la séparation
Entre le politique et le religieux,
Et les islamistes qui considèrent que l’Islam
Est plus qu’une religion,
Mais un modèle complet de société,
Trahissant leur volonté d’encadrement de la vie sociale.

***
Leurs convictions sont de l’ordre du divin et du sacré,
il n’y a aucun dialogue possible,
Et le monde pour eux est réparti en deux groupes :
Eux d’un côté, les «mécréants » de l’autre.
Alors, la Tunisie islamiste,
Vous l’aimerez ou vous la quitterez ???

***
Et de quel droit « oseriez-vous » vous imposer
Et imposer votre bon vouloir à ceux d’en face
Qui ne vous demandent rien,
Sauf leur désir et leur volonté de vivre en paix
Une « PAIX » Universelle dont la terre entière a soif ???

***
DIEU Dans toute sa « Magnificence » n’a-t-il pas dit
A notre Prophète Mohammad, Salla Allaho Alayhi Wa SAllam :
(Tout en étant ‘Pieux’ dans toute l’acceptation du mot)
(Sourate :’Al An’âam = les troupeaux : Verset 52)
« Ne repousse pas ceux qui ne font que prier Dieu du matin et soir, par seul désir de contempler sa face. Ils n’ont point de compte à Te rendre en quoi que ce soit, pas plus que tu n’es tenu de leur En rendre. Pense qu’en les repoussant tu serais des nombre Des injustes ! »

 

(Verset 40 –Sourate ‘AL-Râad’ =Le Tonnerre)
« …ta mission est de porter le message,et c’est à nous ensuite
De demander des comptes aux mécréants.)

***
Qui peut croire qu’un pouvoir islamiste
Va faire la chasse aux violences
Contre les femmes ou à l’homme ?
Qui va enfermer sa femme à la maison,
Au père qui va forcer sa fille au mariage ?

***
Qui peut croire qu’un pouvoir islamiste
Va lutter contre les radicaux
 Qui vont attaquer les cafés et les bars, les hôtels et les plages?
Le pouvoir laissera faire et la peur s’installera !

***
Mais respectons nos acquits et nos devoirs ;
Faisons confiance donc au ‘Pouvoir’
Et que les acquits de nos femmes ne soient pas
Bafoués ou ‘spoliés’ dans un siècle où ‘l’humain’
Est appelé à avancer non pas à stagner ni à reculer !

***
Tous nos vœux à notre ‘moitié’
Qui sans elle, la Vie serait si fade !
Une si belle Journée à « festoyer »
Couronnée éternellement du titre
De la Belle « Shéhrazade » !

***
En cette occasion, tous nos vœux
Vont à toutes les’’ femmes’’
Qui oeuvrent pour le bien
De l’espèce humaine !

***
Vive la « Tunisie » Et longue Vie dans la Joie
Et le bonheur pour toutes les Femmes émancipée !

**********************
Hédi Nabli
Ecrivain-Poète
Mercredi 7 mars 2012
Paris-Aubervilliers
 -o-o-o-o-o-o-

 

Prenez le temps de lire aussi  Fête Internationale de la Femme 2012 (II)

Cet article est proposé par : Hédi NABLI - Ecrivain - Poète

Autres articles que vous pouvez aimer