COUPS DE CŒUR » Elles (ils) écrivent...

Le Paradis

Publié le 27-08-2012
Le Paradis
Laissez les citoyens vivre à leur guise !

« 38930 »
*****
Le Paradis
**********

 
Qu’est-ce qui se passe dans nos cités?
Bien des « désagréments » inattendus.
Au lieu d’admirer la ‘’Beauté’
On courbe l’échine devant des tordus.
***
Au lieu d’être fier de nos ‘athlètes’
On les critique d’une façon sournoise.
Critiques provenant de certains analphabètes
Qui feraient mieux d’aller vivre au ‘Caucase’ !
***
Incultes, rétrogrades, archaïques
Voulant ‘polluer’ la Culture Générale
Fleuron de notre jeune République
Que Dieu la préserve de leur ‘Mal’ !
***
DIEU dans sa ‘Magnificence’ n’a jamais dit :
Qu’il envoie sur terre certains qui le présentent.
Un groupuscule sortit du néant, maudit
Semant leur ‘obsession’ qui les hante !
***
Qu’ils soient sûrs et certains d’une chose :
Que le Paradis d’Allah n’est pas un fondouk
A eux, sa porte est déjà close
Les anges détestent ceux qui ressemblent aux boucs !
***
Vous voulez le Paradis ? On vous le laisse
Lorsque vous y serez, tout le monde le quitte.
Fuyant vos ‘simagrées’ et vos bassesses
Préférant se retrouver ailleurs au plus vite !
***
Bon grés mal grés ! Advienne que pourra
Notre pays la «Tunisie » avance coûte que coûte.
Des honnêtes patriotes veillent à ce qu’il soit
A l’aise dans sa destinée suivant sa route !
***
Occupez-vous de votre vie
Laissez les citoyens vivre à leur guise !
Largement cela leur suffit
De s’occuper de vivre vos sottises.
***
Nos ‘Athlètes’ nous honorent
Et portent bien haut notre drapeau !
L’Athlétisme s’en occupe et les rend plus forts
Loin de tout égoïsme, ils sont de plus en plus beaux !
***
A Khaoula Rachidi et son amie Amel Aloui
Vien s’ajouter Habiba Ghribi !
Oussama Mellouli vient les couronner
Par ses deux Médailles d’OR et d’Argent lui sont destinées.
***
Ils rentrent au pays avec un beau sourire
Victorieux, heureux de vivre leur joie avec leurs compatriotes !
Les Jaloux et les détracteurs croupissent
Dans leur coin et que de vilenies ils mijotent !
***
Nous avons commencé à vivre notre beau rêve
Qui risque de se transformer en cauchemar affreux.
Si nous ne prenions pas garde, on crève
Bien de compatriotes seraient malheureux !
***
Souhaitons que cette situation ne ‘perdure’ pas
Que nos gouvernants se réveillent
Afin de ne pas nous donner comme appât
A ceux qui veulent nous empêcher de voir le soleil.
***
Certaine complaisance devient plus en plus dangereuse
Et nous voilà sur un terrain glissant !
Au lieu de voir notre belle « Tunisie » heureuse
Voilà qu’on provoque l’effusion de sang !
***
Que de temps perdu dans des ‘chicaneries’
Empoisonnant la vie des gens honnêtes.
La mauvaise ‘’foi’’ nous paralyse et nous appauvrit
Et nous rabaisse au rang des bêtes!
 
****************************
Hédi Nabli
Ecrivain-poète
20 Août 2012
AUBERVILLIERS – PARIS
*************************

Cet article est proposé par : Hédi NABLI - Ecrivain - Poète