PORTRAITS » Elles sont à la une...

Marie-Laure Sauty de Chalon

Publié le 24-06-2011
Marie-Laure Sauty de Chalon
Questions à la PDG du groupe Aufeminin.com

Après de nombreux changements de format de RV, d’horaire, de lieu, me voici enfin en face de Mme Marie-Laure Sauty de Chalon ;-)
Un œil rivé sur son Blackberry pour suivre les chiffres des visites dans chaque pays, c’est une femme charmante, souriante et disponible qui a répondu gentiment à toutes mes questions. Elle a même accepté de prendre la pause devant le « mur magnifique » de l’hôtel… la preuve ci-dessus : - )

 
HAMMAM-ENSA : Tout d’abord félicitations pour le succès de aufeminin.com qui est le site Internet n°1 des éditeurs féminins dans le monde et bienvenue en Tunisie. En Mai 2010 vous succédiez à Bertrand Stephann (1) à la présidence d’au Feminin.com depuis la fin 2007. Votre parcours officiel est connu (2) mais pouvez-vous nous parler un peu plus de vous et surtout de cette année à la tête de aufeminin.com ?

Marie-Laure Sauty de Chalon
: J’ai travaillé dans la continuité de mon prédécesseur et notre stratégie est la même partout. Nous visons toujours à augmenter les audiences de nos sites, à réaliser la meilleure expansion géographique possible et à améliorer notre chiffre d’affaire dans le monde. Entre 2010 et 2011 nous sommes passés de 30 Millions de visiteurs par mois à plus de 40 Millions. Nous travaillons aussi beaucoup pour diversifier les supports et les plateformes (Web TV, versions pour mobiles…). Nous avons aussi à ce jour plus de 35 000 fans sur notre page Facebook et allons aussi nous développer sur ce support.
 


H.E. :
aufeminin.com est déjà depuis longtemps dans le classement des sites les plus visités en Tunisie (selon Alexa), depuis quand et quel a été le déclic pour vous décider à proposer aux internautes une version locale pour la Tunisie ?

Marie-Laure Sauty de Chalon
: La Révolution a été clairement l’élément déclencheur, mais nous avons aussi eu la volonté de nous installer en Tunisie avant les prochaines élections, pour soutenir les femmes. Il n’y aura pas de rubrique politique à proprement parler mais plutôt des réflexions sur des sujets de société (parité…).  
 


H.E. :
Comment seront composées les équipes en Tunisie ? (nombre de collaborateurs ? compétences ? nationalités ? rapport hommes/femmes ?...)   

Marie-Laure Sauty de Chalon
: Nous opérons toujours de la même manière. Notre évolution est basée sur une « taille critique ». Dès que le nombre de visiteurs dans un pays donné est conséquent nous lançons une version locale comme c’est le cas actuellement en Tunisie. A partir de 3 millions de visiteurs unique nous avons une agence communication dédiée et à partir de 5 millions de visiteurs unique une équipe dédiée pour le pays concerné (journalistes, webmaster…). Avant cela tout est géré depuis la France.
 


H.E. :
aufeminin.com est une machine bien huilée dont les équipes et les budgets sont difficilement comparables et concurrençables par la plupart des sites tunisiens (3). Si nos sources sont correctes Aufeminin.com s’installe en direct sans partenariat local, pourquoi ne pas plutôt avoir fait le choix d’un « partenariat-fusion-rachat » ou d’un mixte éventuel avec une structure locale existante pour créer, renforcer ou maintenir des emplois surtout en cette période post-Révolution vraiment spéciale pour notre pays ?     

Marie-Laure Sauty de Chalon
: Nous ne voyons pas ce qu’un partenariat pourrait nous apporter. Nous avons toutes les compétences, toutes les plateformes techniques et par expérience nous avons remarqué que nous opérons beaucoup mieux quand nous avons la maîtrise à 100% de toutes les étapes. Tous nos sites sont en général gérés depuis Paris.    
 


H.E. :
Quel sont vos objectifs en terme d’image et de chiffres (nombre de visites, budget pub…) pour aufeminin.com Tunisie ? 

Marie-Laure Sauty de Chalon
: Nous avons actuellement 285 000 visiteurs uniques par mois, nos objectifs sont de dépasser les 500 000 visiteurs uniques. Nous n’avons pas d’objectif spécifique en terme de pub, la Tunisie est un petit marché, nous travaillons sur le nombre de visiteurs.
 


H.E. :
Que pensez-vous de la Révolution tunisienne ? 

Marie-Laure Sauty de Chalon
: C’est une question difficile ;-) mais  je pense que c’est une chance pour le pays. C’est une chance aussi parce qu’elle s’est faite rapidement mais c’est aussi pour cette même raison qu’il faut rester vigilant. Nous avons rencontré des femmes vraiment inquiètes pour leurs droits et leurs acquis.



H.E. :
Et après la Tunisie ? Quel est le prochain pays en ligne de mire pour vous installer ? Même si c’est certainement confidentiel comme l’était le lancement de la version tunisienne ;-). 

Marie-Laure Sauty de Chalon
: La prochaine étape est le Maroc. Les étapes suivantes sont le Mexique, l’Argentine et le Chili. Il faut savoir aussi que aufeminin.com est déjà disponible en 6 langues.
 

Merci d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et tous nos vœux de succès.
 


----------------------------------
(1) Selon le Communiqué de presse officiel de aufeminin.com du 1er juin 2010 […] Bertrand Stephann qui, pendant deux ans et demi, a développé avec succès aufeminin.com pour en faire le n° 1 des éditeurs de sites féminins dans le monde avec plus de 30 millions de visiteurs uniques (source : Comscore mars 2010).
Sous sa présidence, le groupe a vu son audience multipliée par deux et il s’est fortement internationalisé avec un chiffre d’affaires à l’international qui a plus que triplé en deux ans pour représenter aujourd’hui 40% de l’activité. Enfin, à la fin du 1er trimestre 2010, auFeminin.com affichait une croissance organique de 35% et une rentabilité opérationnelle de 32,5%.[…]
 
(2) Toujours selon le Communiqué de presse officiel de aufeminin.com du 1er juin 2010 […]Diplômée de l’IEP Paris et titulaire d’une maîtrise de droit public à Paris II, Marie-Laure Sauty de Chalon a commencé sa carrière en 1985 comme chef de publicité des suppléments économiques du « Nouvel Observateur » puis de « Libération » et Régie Presse (groupe Publicis). Elle rejoint Général Média (régie publicitaire du Nouvel Observateur, VSD, Actuel, Challenges, La Tribune…) en 1988 comme Directrice de la Publicité de La Tribune et de L’Expansion, avant d’être nommée, en 1990, Directrice Générale de La Régie. En 1993, elle devient membre du comité de Direction puis Directrice Générale Adjointe de France Télévision Publicité.
C’est en 1997 qu’elle rejoint une première fois le groupe Carat afin d’assurer la Direction Générale de Carat Prospective et de Carat Interactive. Elle est nommée en février 2000 Directrice Générale Adjointe et membre du comité de direction de Carat. En 2002, elle part pour les USA pour occuper à New York la fonction de CEO de Consodata North América. Elle devient en 2003 Présidente de La Grande Régie qui réunit Le Monde Publicité, Publicat et Régie Obs puis en 2004 Présidente d’Aegis Media Europe du Sud.
 
(3) Et encore selon le Communiqué de presse officiel de Aufeminin.com du 1er juin 2010 avec des mises à jour du 24 Juin 2011 par l’agence FHCOM en charge de aufeminin.com […]
Détenu à 82,25 % par le groupe Axel Springer, le groupe aufeminin.com est le n° 1 des éditeurs de sites féminins dans le monde et est présent en France, Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, Espagne, Italie, Pologne, Suisse, Canada, Maroc et Vietnam.
Son audience s’élève à 42,0 millions de visiteurs uniques dans le monde (Source : comScore, février 2011).

Le groupe exploite le premier réseau de sites féminins qui comprend :
- auFeminin Brand : les sites auFeminin.com déclinés par pays, les sites Marmiton et 7 autres sites féminins édités par le groupe : SantéAZ, Onmeda, Teemix, Joyce, Voyage bons plans, MyBeautyCase et Bildderfrau.
- auFeminin Partners : blogs et sites féminins dont l’audience de 4,7 millions de visiteurs uniques (source : Nielsen NetRatings mars 2010).
En Europe, le groupe a enrichi son offre digitale sur le mobile avec une application iPhone aufeminin, une application iPhone Marmiton et un site m.aufeminin.com optimisé pour le mobile.

aufeminin.com est également propriétaire de Smart AdServer qui développe et commercialise, pour les agences médias et les éditeurs, des solutions premium d’adserving pour la gestion des campagnes display web, mobiles et iPad. Smart AdServer compte aujourd’hui 250 clients pour 1500 sites, présents sur quatre continents.

Le groupe aufeminin.com a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 40,5 M€ (en
2009 le chiffre d’affaires était de 28,8 M€).
aufeminin.com est cotée au compartiment C de NYSE-Euronext Paris (ISIN : FR0004042083, MNEMO : FEM).

Cet article est proposé par : HAMMAM-ENSA - Fred

Autres articles que vous pouvez aimer