Ajouter HAMMAM-ENSA à vos Favoris HAMMAM-ENSA en page Démarrage Retrouvez HAMMAM-ENSA sur FaceBook Les Flux RSS HAMMAM-ENSA Google+
Mardi 30 Mai 2017    
 
  ACCUEILACTUSBEAUTÉCUISINEENFANTSMAISONMODE PORTRAITSSANTÉ & FORME

PORTRAITS » Scientifiques

Dr Mounira HMANI AIFA


Publié le 19-07-2011
    
Dr Mounira HMANI AIFA


Réagir
Imprimer
Envoyer à un(e) ami(e)
Proposer un article


A lire aussi dans cette rubrique

Tous les articles de la rubrique
Article mis à jour le 20/03/2012
 
Le Dr Mounira HMANI-AIFA Professeur en Génétique Moléculaire Humaine auprès de la Faculté de Sciences et Chercheuse au Centre de Biotechnologie de Sfax a découvert en 2011 un gène à l'origine d'une maladie héréditaire qui affecte les yeux, la microphtalmie postérieure. 

Il s'agit de la diminution de la taille d'un seul œil, entraînant des troubles visuels et autres complications comme l'hypertension intraoculaire et l'effusion uvéale.

Cette nouvelle découverte a eu beaucoup d'écho dans le monde de la médecine en Tunisie et ailleurs, après sa publication dans la revue scientifique « Nature Genetics ».

Le Dr Mounira HMANI AIFA chercheuse en génétique moléculaire humaine, âgée de 40 ans, a fait des études universitaires à la Faculté des sciences et à l'école nationale des ingénieurs de Sfax.

Le Dr Mounira HMANI AIFA a précisé que cette découverte vennait couronner un travail de huit ans. La chercheuse a essayé d'étudier les facteurs génétiques à l'origine de ce type de handicap auprès de six familles tunisiennes ayant contracté des mariages consanguins.
Depuis le début de sa carrière, le docteur Mounira Hmani-Aifa s’attache à étudier des histoires familiales, afin de résoudre d’énigmatiques secrets médicaux. Les mutations génétiques en cause dans de nombreuses maladies se transmettent souvent de génération en génération.
Dans ce contexte, l’étude du patrimoine génétique de différents membres d’une même famille et la comparaison des échantillons d’individus affectés par une maladie avec ceux d’individus sains appartenant à la même famille peuvent apporter des indices importants pour identifier les gènes en cause. Ce sujet a inspiré les recherches de Mounira, qui a fait ses premières armes en Suède en étudiant une maladie respiratoire, avant de revenir en Tunisie, et de réaliser des découvertes importantes dans la lutte contre une affection oculaire rare.


Cet article est proposé par : HAMMAM-ENSA
http://www.hammam-ensa.com
Il n'y a actuellement aucun commentaire pour cet article.



A lire aussi dans cette rubrique





 

Newsletter Mensuelle


S'abonner :
Se désabonner :

Galerie photo

100 Lieux, vidéo Collectif Atelier sans titre (DREAM CITY 2010) ATLAS MUSIC ACADEMY - Concert de clôture – 10 Déc. 2010 au 4ème Art Tunis Eya (Mini-Miss) et Nader (Bébé du Mois) avec leur jolie maman arrivés en famille malgré le mauvais temps. Merci :-) Ne nous en veuillez pas... FWT2013 - 30 Mai 2013 - Mairie de La Marsa - Défilé SOUCHA Cathédrale de Tunis vue d'un toit de la Médina Dans la série orthographe... sans commentaire Mériem RAJHI (9 ans) – Tunis Antonio LO PRESTI (NewFairLady - Milan) en pleine démonstration Festival de la Mode Tunis 2013 – Concours des jeunes créateurs  - Défilé Hichem NAFFATI (Griffe LmB) Défilé Ahmed TALFIT KALLEL – FWT 2011 Il ne faudra pas s'y prendre au dernier moment si c'est le alouch de l'Aïd... Robe en céramique réalisée par le Collectif de Laaroussa (détail) Balade en mer à Tabarka pour les jeunes pianistes