COUPS DE CŒUR » Livres - DVD - CD

L'image - Ce que l'on voit, ce que l'on crée

Publié le 09-02-2009
L'image - Ce que l'on voit, ce que l'on crée
Un livre de Rachida Triki

Auteur Rachida Triki 
Editeur Larousse Collection : Philosopher
Date de parution octobre 2008 
Collection Les Indifinissables 
Format 14 cm x 22 cm 
ISBN 2035836816 
EAN : 9782035836816
Illustration Pas d'illustrations 
Nombre de pages 224 
Dimensions : 14cm x 22cm x 1,5cm

Voir ou créer une image, c'est d'abord savoir que sa nature est d'être entre fiction et représentation et qu'en cela il nous appartient de capter ses potentialités et ses effets sensibles plutôt que de la juger ou de la condamner. C'est aussi savoir comment elle peut être l'objet de manipulations qui exploitent ses forces pour des enjeux de pouvoir. Mais renoncer à la juger pour elle-même n'est pas renoncer à connaître le point de vue par lequel elle s'offre à la visibilité et où la pensée risque de se faire ou de se défaire.

Biographie de l'auteur
Rachida Triki est docteur en philosophie (Paris I - Sorbonne), professeur de philosophie à l'université de Tunis, spécialiste d'esthétique et de philosophie de l'art. Critique d'art, elle a collaboré à plusieurs catalogues et revues d'art et a coproduit des courts-métrages sur des artistes peintres dans leur atelier.
Elle a écrit plusieurs textes de catalogue sur la peinture tunisienne et arabe et organisé des rencontres internationales sur les problèmes contemporains de la création.

Elle a publié plusieurs ouvrages dont Peintures à Hasdrubal, essai sur la peinture tunisienne et arabe, (livre d’art), éd. Alif, Tunis 2000 (traduit en arabe, en anglais et en
Allemand). L’esthétique et la question du sens, Arcantères, Paris 2000 (traduit en arabe), L’esthétique du temps pictural, CPU, Tunis 2001, L’image, ce que l’on voit, ce que l’on crée, Larousse 2008. Elle est co-auteur de L’image, Foucault, Deleuze, Lyotard, (Vrin Paris 1997), Michel Foucault, La peinture de Manet, (Seuil, Paris 2004) et Femmes, culture et créativité en Tunisie, (Crédif, Tunis 2002), L’artiste, Klincksieck, Paris 2005, Art et pouvoir, Klincksieck, Paris 2007.

Extrait de l’introduction du livre
« Tout peut faire image, à commencer par nous-mêmes, prisonniers de nos propres représentations et de celles que les autres ont de nous. Au regard de l'histoire, on mesure la force de l'image dans bien des domaines : art, religion, politique. Aujourd'hui, on parle de la "guerre des images", images exhibées comme des armes ou interdites, ou trafiquées. Piège ou magie de l'image ?
Omniprésence et diversité : qu'est-ce qui donne à l'image son pouvoir ? Quel lien a-t-elle avec la perception, la mémoire, l'imagination, et avec les différents matériaux artistiques qui la portent, de la pierre préhistorique aux écrans numériques ? Il est urgent de s'emparer de ces questions pour saisir les enjeux des usages de l'image dans un monde qui tend à confondre le virtuel et le réel ».

Le Mot de l'éditeur : "L'image"
Images publicitaires, images d’archives, images d’actualités, images volées… L’image est omniprésente dans nos sociétés, et les problématiques qu’elle soulève sont nombreuses :
Avec les nouvelles technologies, permettant un détournement très facile de l’image, cette dernière est-elle toujours crédible ? Reflet ou leurre ?
Peut-on considérer l’image comme une création à part entière et non comme le reflet de la réalité ?
L’imaginaire du vainqueur et celui du vaincu : quelles différences dans la guerre des images ?
Est-on piégé, manipulé, diverti, instruit par les images ? Que nous disent-elles sur nous-mêmes et notre temps ?
De nos jours, l’image peut nous manipuler, tout comme elle peut dénoncer cette manipulation. Quel est donc son bon usage ?

Cet article est proposé par : Librairie Clairefontaine

Autres articles que vous pouvez aimer