COUPS DE CŒUR » Livres - DVD - CD

Tunisie : L’état et la religion - Contre-vérités et solutions

Publié le 18-12-2012
Tunisie : L’état et la religion - Contre-vérités et solutions
De Ridha CHENNOUFI

Titre : Tunisie: L'état et la religion: Contre-vérités et solutions
Auteur : Ridha CHENNOUFI
Editeur : CERES EDITIONS
Date de parution : 2012
Langue : Arabe
Broché: 211 pages
Prix conseillé : 7.000 DT
 

Avec un style facile, compréhensible, clair et simple. Ridha Chennoufi essaye à travers son ouvrage "Tunisie: L'état et la religion: Contre-vérités et solutions"  de simplifier et de clarifier quelques concepts qui intriguent le grand public tel que la laïcité.
Situer la Tunisie entre une « identité » musulmane et une pratique laïque n’est plus un phénomène d’études théoriques mais plutôt une actualité, un vécu quotidien qui génère chaque jour des questions, des contradictions et même des conflits.
 
Parmi les contrevérités exposé dans cet ouvrage on peut citer : 
  • L’islam est à la fois une religion (Din), un mode de vie pour le monde d’ici-bas (Dunya) et un système de gouvernement (État, Dawla), contrairement au christianisme, qui séparerait le temporel et le spirituel  -->  FAUX
  • Etre laïque signifie être athée --> FAUX
  • La laïcité interdit l’enseignement religieux à l’école  --> FAUX

A travers cet ouvrage, Dr Chennoufi présente « un manuel » facilitant la compréhension  et surtout le positionnement de chaque lecteur-citoyen concernant à la question de la laïcité.


Quelques extraits
1- "Les Musulmans ne trouvèrent pas dans leur religion ce qui pourrait ressembler à un corpus de lois générales se rapportant à la manière d’exercer le pouvoir et à des dispositions organisant la succession du prophète en cas d’empêchement ou de décès. Par conséquent, ce que la tradition salafiste appelle « système de gouvernement en Islam » n’a aucune légitimité coranique"
2- "Pourquoi donc tant de contrevérités ? Faut-il imputer cet acharnement contre la laïcité à l’ignorance ou à  la mauvaise foi ou aux deux à la fois ? Peut-être que le mot fait tout simplement peur !  Qu’est-ce qu’on entend au juste par « laïcité » ?"
3- "La liberté de conscience disparaît dès que la liberté de l’individu est limitée au nom du prétendu respect dû à la religion majoritaire."
4- En règle générale, les citoyens qui se libèrent d’un régime despotique exigent la promulgation d’une Déclaration garantissant les libertés avant de ratifier une nouvelle Constitution.

 
Et pour en savoir plus sur l'auteur
Professeur de philosophie morale et politique, Directeur du département de philosophe (université de Tunis).Ridha Chennoufi, est parmi les rares chercheurs tunisiens qui se sont intéressés aux études sur les questions politiques se rapportant essentiellement au Maghreb et qui étaient publiés en 2 langues: français et allemand.
Parmi ses publications : Habermas et la raison publique (Paris, Vrin, 2012) - Évolution sociale et communication, Tunis,  2000
 
 

Ce livre est disponible chez Cérès Editions, cliquez-ici
 

 

Cet article est proposé par : CERES EDITIONS

Autres articles que vous pouvez aimer