COUPS DE CŒUR » Livres - DVD - CD

Carthage en chemin

Publié le 30-05-2011
Carthage en chemin
Histoire de l'Archidiocèse de Tunis

Titre : Carthage en chemin
Sous-titre : Histoire de l'Archidiocèse de Tunis
Auteurs : Luigi Lorenzato - Antonio Tomasello
Préface de Monseigneur Maroun Lahham – Archevêque de Tunis
300 pages richement illustrées
Date de parution : Fev 2011
Editeur : Finzi Editions
Prix : 65 DT

 
L’ouvrage de Luigi Lorenzato (Président de l’ONG Labor Mundi) et Antonio Tomasello (photographe) présente de manière somptueuse toute l’histoire de la Chrétienté en Tunisie.  Un livre vraiment bien documenté et richement illustré par de superbes photos. Rappelons qu’Antonio Tomasello n’est pas n’importe quel photographe puisqu’il est l’un des photographes du Pape. Il a choisi de montrer dans ce livre “les yeux et le coeur des gens”.

"Carthage en chemin"
  vous donnera toutes les clés pour mieux connaître l'Archidiocèse de Tunis, la cathédrale, les institutions et écoles catholiques en Tunisie, les saints et les marthyrs de l’église en Tunisie de Carthage à nos jours, l’institut des belles lettres arabes... les différentes églises de Tunisie avec l'église Sainte Jeanne d'Arc (Tunis), l'église Saint Cyprien (Carthage - La Marsa), l'église St Augustin et St Fidèle (La Goulette), l'église Notre Dame de l'Assomption (Bizerte), l'église Bienheureux Antoine Neyrot (Hammamet), l'église Saint Félix (Sousse), l'église Saint Pierre et Saint Paul (Sfax), l'église de l'immaculée Conception (Gabès), l'église Saint Joseph (Jerba), et à Gafsa (l'église Saint Joseph, la Clinique Saint Augustin, la bibliothèque Diocésaine).

L’ouvrage nous présente aussi grace à des témoignages et à des photos, le visage actuel de l’église en Tunisie. On peut aussi y lire des informations sur la vie de Monseigneur Maroun Lahham vu par sa famille... C’est aussi un tableau de la Tunisie Moderne (juste avant le 14 Janvier 2011). D’ailleurs pour la petite histoire la photo du siège du RCD a dû être retouchée juste avant la publication pour enlever le logo du bâtiment ;-)

Un magnifique livre à offrir ou à se faire offrir ;-)
 


Présentation du livre par Monseigneur Maroun Lahham - Archevêque de Tunis le Samedi 28 Mai 2011 à 11h30 à la Librairie Clairefontaine Tunis.
Après une brillante introduction, Hatem Bourial, écrivain (auteur entre autre de "Moi aussi je me souviens" et "Helsinki Jazz"), journaliste, conférencier et ancien de Carnot a cédé la place à Monseigneur Maroun Lahham - Archevêque de Tunis pour une présentation de l’ouvrage.

Mais pourquoi une
présentation de cet ouvrage par Monseigneur Maroun Lahham ?
Tout simplement parce que Monseigneur Maroun Lahham est à l’orgine du livre. Monseigneur Maroun Lahham a même confié que ce livre avait vu le jour suite à “un accès de jalousie”... Ayant feuilleté un ouvrage des mêmes auteurs sur la région de Kerala (état indien, situé au sud-ouest de la péninsule indienne), Monseigneur Maroun Lahham a dit « on doit en faire un aussi beau sur la Tunisie » et c’est ainsi que le projet est né.

Monseigneur Maroun Lahham de son nom complet Monseigneur Maroun Elias Nimeh Lahham est né en Jordanie. Il est Evêque de Tunis depuis 2005 et Archevêque depuis 2010.  Il se définit comme « Palestinien de Jordanie et Chrétien jusqu’au bout des ongles ». Il a à son actif de nombreux écrits pour la plupart en arabe, a aussi fait de nombreuses années de recherche, des travaux pour des publications collectives et pour des revues scientifiques… C’est donc tout naturellement qu’il a rédigé la préface du livre.

Monseigneur Maroun Lahham a retracé la présence chrétienne en Tunisie de l’origine, avec les chrétiens Italiens et Maltais, en passant par l’arrivée des pères blancs pour arriver à la période actuelle avec des chrétiens des 4 coins du monde (touristes, expatriés de tous pays, collaborateurs de la BAD...). Le chemin de la présence chrétienne en Tunisie a su s’adapter au pays  “comme un fleuve qui est plus ou moins grand selon les instants” pour citer l’expression employée par Monseigneur Maroun Lahham. La Tunisie, un pays petit par sa superficie mais grand par la taille du coeur de ses habitants. Une Tunisie de tout temps terre d’accueil et encore plus aujourd’hui avec les réfugiés venus en nombre de Lybie.

Monseigneur Maroun Lahham a aussi précisé que le présent ouvrage complétait parfaitement celui du Père Dornier « Présence Catholique en Tunisie au fil des siècles » paru en 1997.

Si vous êtes intéressé par ce sujet, sachez aussi que le Musée du Bardo récemment rénové a choisi d’ouvrir un nouveau département se rapportant à l’Antiquité tardive. Une section paléochrétienne qui sera sans conteste une richesse de plus à ne pas manquer.
 

Et demain ?
Comme l’a aussi rappelé Monseigneur Maroun Lahham, « l’église catholique de 2011 n’a aucune prétention de conversion, elle ne fait aucun prosélytisme, elle veut juste continuer à faire passer un message de respect de l’homme. Nous sommes là pour servir le pays et d’ailleurs les ¾ de nos actions sont sur le terrain social et éducatif. Soutien scolaire, animation de bibliothèques dans les régions… On rentre à l’école des pères blancs musulman et on n’en ressort pas pour autant catholique !!!» Monseigneur Maroun Lahham regrette seulement que les congrégations vieillissent et ne soient pas renouvelées « A chaque fois qu’une maison ferme en Tunisie, c’est un échec » mais “maintenant nous avons des pères blancs noirs” ;-)

Une pensée pour le Père Marek Rybinski prêtre polonais, retrouvé égorgé le 18 Janvier 2011 dans un dépôt de l’école des Pères Salésiens. Rappelons que le ministère de l’Intérieur avait tout de suite dénoncé vigoureusement ce crime.

Espérons qu’après les élections chacun(e) pourra continuer à vivre sa foi ou sa « non foi » en toute intelligence. Que personne n’imposera quoi que ce soit à l’autre et que nous pourrons tous continuer à vivre dans le respect de l’autre.
 
 

: : Photos ci-dessous : :
Présentation par Monseigneur Maroun Lahham - Archevêque de Tunis le Sam. 28 Mai 2011 à 11h30 à la Librairie Clairefontaine Tunis.
Monseigneur Maroun Lahham et Hatem Bourial
 
 

Allez, encore une petite annecdote et je peux me permettre de la raconter sans manque de respect car Monseigneur Maroun Lahham était le premier à sourire de cette histoire. L’imprimeur a laissé dans l’ouvrage les cartons qui ont servi de protection pour le sèchage de la couverture. Ce n’est pas bien grave, l’erreur est humaine, c’est juste qu’il s’agissait d’une plaquette pour un institut de soin avec des photos de femmes... comme l’a mentionné avec humour Monseigneur Maroun Lahham  “pas très religieux tout cela”. ;-)
Et regardez bien aussi sur notre photo au bas de l’article, le livre qui est sur l’étagère en haut à gauche... Allez, il faut bien sourire dans ce monde de fous ;-)
 


Et pour en savoir plus...
- Site officiel du Diocèse de Tunis, cliquez-ici 
- Labor Mundi, cliquez-ici 

Galerie Photo de l'article

    Carthage en chemin Carthage en chemin Carthage en chemin

Cet article est proposé par : HAMMAM-ENSA

Autres articles que vous pouvez aimer