ACTUS » Humeurs, Vie quotidienne...

Paiement des services

Publié le 29-09-2008
Paiement des services
De plus en plus difficile de se faire payer…

Tout le monde trouve tout à fait normal de payer un supplément thon sur un sandwich alors pourquoi pas un service ?
 
En Tunisie (et ailleurs aussi) il est de plus en plus difficile de se faire payer un service. Conseil, étude, maquette… les clients veulent tout gratuit ou négocient à n’en plus finir.
 
Développement informatique, conseil en marketing, étude statistique, création de logo, étude de terrain, réalisation ou adaptation d’un plan, conseil ou avis médical… tous les domaines sont touchés. La plupart des professionnels sont unanimes. Dès qu’il n’y a pas de pièce à changer ou de matériel en jeu, ils ont du mal à se faire payer.
 
Un réparateur d’ordinateur nous dit qu’il n’est pas rare d’entendre « 30 DT !!!!! C’est cher !!! Mais vous avez mis 15 minutes pour faire ça… ».
« Oui mais j’ai mis 15 minutes car j’ai fais 10 ans d’études pour avoir les connaissances pour faire ça !!!! Et je dois nourrir mes enfants grâce à mes connaissances.»
 
Il n’est pas rare d’entendre aussi « Pourquoi un tel prix pour un logo ou une création de plaquette ? Ti brabbi chamelt ? Un petit dessin avec un texte… ».
En général les clients veulent bien payer le papier et l’impression de la plaquette mais ont du mal à payer ce qui rend le papier différent d’un autre. L’idée, la conception, le plus qui change tout.
 
 
Négocier c’est dans les gènes ?
Oui certainement… mais le problème vient sans doute à la base du fait que les prix des services ne sont pas assez bien encadrés dans certains secteurs et que certaines sociétés ont profité et profitent encore en pratiquant des prix exorbitants.
Avec des barèmes ou des grilles de prix, les clients auront peut-être moins l’impression de toujours risquer de se faire avoir.
 
Tout le monde trouve normal de payer un gâteau et on n’ira pas dire au pâtissier « Ti chfiha ? C’est juste de la farine, des œufs et du sucre » mais 5DT en plus sur une facture de service c’est la fin du monde.
 
Tout le monde trouve normal de payer une option sur une voiture mais ajouter une option dans un site web ou adapter le contenu d’une plaquette, ça ce doit être gratuit !!!   
 
Les sociétés trouvent normal de payer une étagère ou un fauteuil mais ont du mal à payer une prise de vue chez un photographe professionnel. Il n’est pas rare d’entendre « Oh mais c’est cher pour une photo, vous n’avez qu’à en trouver sur Internet ». C’est pourtant l’image de la société qui est en jeu et une belle photo servira dans une plaquette, un site Internet ou dans divers documents.
 
Si un service est vraiment impeccable, il ne devrait pas y avoir de souci à le payer. Surtout si les tarifs sont étudiés et raisonnables. Et pour ceux qui ne veulent pas de ce service à ce prix là, ils n’auront qu’à aller voir ailleurs.
 
Alors n’y a-t-il plus de services impeccables ?
N’y a-t-il pas de tarifs étudiés et raisonnables ?
Nous sommes convaincues que ce n’est pas le cas.
 
Un conseillé à l’export nous dit « Heureusement que le bouche à oreille fonctionne encore bien en Tunisie et que si l’on travaille bien et que l’on est sérieux, cela se sait. Un client satisfait apporte souvent un autre client. Et quand ce n’est pas bon, toute la Tunisie est aussi au courant !!! ».
 
Le temps c’est de l’argent.
« Arrêtons de toujours brader notre travail sous prétexte que l’on rend service aux autres !!! » nous dit un développeur informatique indépendant.
 
Si vous avez une société de service ou si vous avez du mal à payer pour un service, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience et de vos idées sur le sujet.

Cet article est proposé par : Frida