ACTUS » Humeurs, Vie quotidienne...

La sécurité routière en Tunisie

Publié le 14-04-2008
La sécurité routière en Tunisie
Entre ambition et réalité

J’avais depuis longtemps prévu d’écrire un article agacée de voir tellement d’enfants et de bébés sur le siège avant des voitures ou sur les genoux de leur mère à droite et ce avec ou même sans ceinture. J’en avais assez de voir des enfants à l’arrière se tenant entre les 2 sièges avant, bien évidemment sans ceinture.
Au moindre coup de frein il est bien évident que ces enfants seront éjectés et iront directement heurter le par brise.
 
Je ne parle même plus des conducteurs et des passagers adultes sans ceintures s’ils n’ont toujours pas compris que la ceinture peut leur sauver la vie en cas d’accident à la limite c’est leur problème. Mais ces gens là n’ont pas le droit de faire prendre des risques à leurs enfants.
Ce sont des assassins !!!!
 
Et bien vous n’allez pas le croire, on a vu pire !!! Si si c’est possible, sur la route de Mégrine un homme qui circulait à toute vitesse nous coupe la priorité… avec un enfant de mois de 2 ans sur les genoux… (et la totale, dans une voiture de l’état un jour férié !!!! mais là n’est pas le problème…).
Le visage du bébé était directement dans le volant et au moindre coup de frein il aurait été écrasé. Un bon air bag pour le père mais surtout une folie pure !!!!

Et là, TROP C'EST TROP !!!!
Il est temps que de tels comportements stoppent. Il est temps que nous devenions responsables. Comment voulez vous que les générations futures deviennent si déjà leurs parents ne respectent pas le code de la route.
 
Pourtant la loi est claire – La ceinture de sécurité est obligatoire.
A l’avant comme à l’arrière : cliquez votre ceinture de sécurité.
Je n’ai rien inventé c’est dans le site http://www.prevention.org.tn/
Et la sécurité routière a fait de supers campagnes d’informations (voir par exemple l’affiche qui illustre cet article, elle est très sympa).
L'Association tunisienne de prévention routière (ATPR), la Prévention routière internationale (PRI) et l'Organisation arabe de la sécurité routière organisent régulièrement une rencontre internationale, il y a  un festival international des films de la prévention routière.
Le 27 Novembre 2007 dans La Presse le Dr. Abdelwaheb Mahjoub, directeur de la 5e session du festival international des campagnes de la prévention routière soulignait  «Chaque année, des millions de personnes sont victimes des accidents de la route. Les conséquences économiques et sociales sont nombreuses. Ainsi, l'intérêt principal des différents participants est de développer une culture de la prévention. Tous les citoyens sont appelés à multiplier les efforts afin de diminuer le phénomène. 42 pays feront partie de cette nouvelle édition du festival. Les représentants de 24 pays assureront des communications à l'occasion de cette manifestation», a souligné.
On fait en général avant l’été (période spécialement meurtrière), de grandes campagnes de prévention routière, c’est génial mais pourquoi pas de suivi ?
 
Pourquoi uniquement des contrôles périodiques ?
Pourquoi on ne sanctionne pas plus ?
Pourquoi tout le monde s’en fiche ?
 
 
Négligence ou inconscience ?
En Ville, dans les agglomérations ou sur les grandes routes la ceinture de sécurité doit être un réflexe tout naturel.
 
Si vous n’êtes toujours pas convaincu, sachez qu’une collision frontale à 50 km/h est extrêmement violente : à cette vitesse, l’énergie cinétique porte le poids d’un enfant de 25 kg à 1 tonne.
 
En cliquant sa ceinture, on divise en effet par deux le risque d’être tué en cas d’accident.
Votre vie ne tient peut-être pas qu’à ce geste mais il y contribue.
 
 
Alors que l’on parle depuis bien longtemps à l’étranger de ceinture obligatoire à l’arrière, de sièges bébés, de rehausseurs enfants homologués, pourquoi nous qui nous voulons tellement avancés sur de nombreuses questions de NTIC, de télécommunications, nous qui avons bientôt un GSM dès la naissance… pourquoi nous sommes (pour la grande majorité des tunisiens) si peux responsables dans le cas de conduites qui peuvent nuire à notre vie et à celle de nos proches ????
 
 
Après l’alcool et la vitesse, le non-port de la ceinture de sécurité est le troisième facteur de mortalité sur les routes.
Un choc sans ceinture peut être fatal pour les jeunes enfants dès 20 km/h.
Il est primordial d’être particulièrement vigilant à leur égard.
 
Pensez à eux et à vous aussi car je pense qu’il n’y a pas pire que de perdre un enfant et pire encore si vous en êtes responsable...
 
Faites passer le message : La ceinture de sécurité n’est pas un accessoire optionnel dont on peut se dispenser.
 
 
--------------
Voir aussi les liens...
 
- L'Association tunisienne de prévention routière (ATPR) - http://www.prevention.org.tn/
 
- UN petit conseil revisitez les 10 conseils d’or pour votre sécurité, cliquez-ici

- Toutes les infos pour chaque âge http://www.priorite-vos-enfants.fr/
 
- Une article de 2005 hélas toujours d’actualité - Crash test : la ceinture de sécurité à l'arrière, un geste vital - pour voir ce qu’il ne faudrait plus voir, cliquez-ici 

Cet article est proposé par : HAMMAM-ENSA

Autres articles que vous pouvez aimer