ACTUS » Humeurs, Vie quotidienne...

Droit de réponse

Publié le 14-12-2006
Droit de réponse
Mariage mixte

L'article paru dans les colonnes du quotidien -LE TEMPS- en date du 30.10.2006 sous la rubrique -mariages mixtes-  et le titre -quand nos matchos deviennent doux comme des agneaux-  appelle de ma part la réponse et les observations suivantes : en tant que tunisien,marié à une étrangère depuis plus de quarante annees, j'estime que l'auteur de l'article a sciemment déformé la vérité et brosse un tableau sombre du mariage mixte en Tunisie, à moins  qu'il ne s'agisse d'une situation personnelle malheureuse vecue par l'auteur lui même ou par quelqu'un d'autre et qui a été généralisée alors que l'exception ne confirme pas la rêgle ;  et il est du droit de chacun  d'être pour ou contre le marige mixte mais le tout est d'être impartial et honnête.

S'il est étonnant de voir cet article publié par un quotidien comme -Letemps-   sans qu'il soit basé sur aucune statistique officielle ou documentation ou études serieuses, il n'en reste pas moins que les propos et affirmations fantaisistes présentées ne donnent pas une image de marque du couple mixte en Tunisie, d'une manière générale et de l'étrangère, d'une manière particulière ; la réalité, ayant été déformée, l'auteur ignore ou feigne ignorer que plusieurs femmes étrangères -europeennes ou autres- se  sont complètement intégrées à la vie sociale et culturelle tunisiennes et ont contribué, dans une grande mesure, à la consolidation et à l'émergence de nombreuses générations, dans le cadre de l'amour du pays et du respect de l'ensemble de nos us et coutumes.

En commettant intentionnellement de telles  negligences, j'estime que l'auteur a porté atteinte à la dignité et l'honneur de l'étrangère et de son époux tunisien qui a été insulté et traité de "doux agneau" ; de plus il a déformé sciemment la vérité en dénigrant le rôle positif joué par la femme étrangère dans la société tunisienne et ce en avancant des allegations mensongères dépourvues de tout.

Par ce fait, les propos contenus dans cet article engagent la responsabilite personnelle de leur auteur et constituent un prejudice grave pour tout couple mixte en droit de demander reparation et poursuite devant les tribunaux ; une action en justice pour diffamation devrait être intentée à l'encontre de l'auteur de l'article incriminé  par tout ayant cause concerné.

M. Youcef  Mzoughi , El Menzah 6

 

----------------
Si vous avez 2 minutes lisez aussi ces autres articles sur le même thème,
Cliquez-ici et Cliquez-ici

Cet article est proposé par : mzoughi youcef