MODE & TENDANCES

FWT 2013… en commençant par la fin

Publié le 02-06-2013
FWT 2013… en commençant par la fin
Un vent chaud a soufflé sur la 5ème édition

Ci-dessus badge et catalogue collector de la 5ème édition car à mon avis ce sera la dernière FWT, voire le dernier événement organisé par Yalil Prod auquel nous serons conviées ;-)

Alors que nous nous réjouissions d’assister au défilé de clôture de cette 5ème édition de la FWT qui devait investir l’ancienne gare de Moncef Bey, nous apprenons totalement par hasard à 16h45 (mais de source sure puisqu’il s’agit d’une responsable de magazine qui était avec l’un des artistes) que l’événement initialement programmé à 18h était annulé ! Stupeur ! N’ayant pas à nous préparer nous continuons donc à travailler… et c’est là qu’enfin tombe à 17h10 un mail officiel*... Aucune mention de la raison ? Serait-ce la manifestation de la « Ligue nationale de protection de la révolution (LNPR)» non autorisée par le Ministère de l’Intérieur annoncée pour le début d’après-midi sur l’avenue Habib Bourguiba proche du lieu du défilé ? Autre ?
Afin d’en savoir plus nous choisissons « d’intégrer » la rencontre avec la presse étrangère toujours assurée par Amel GAALOUL et Elisabeta TUDOR, les responsables Press & Communication, souriantes et disponibles pour tous, malgré la fatigue. Un grand merci à elles car les organisateurs se sont faits bien transparents dans cette histoire et surtout au grand dam des artistes, ne se sont pas excusés pour ce « contretemps ».
 

Rencontre avec des créateurs agacés, déprimés, résignés, fatigués, sous le choc… mais 100% disponibles pour une mise au point ou un débrief
Dès notre arrivée, c’est Sondes BEN MOUSSA MAHJOUB, la jeune et talentueuse créatrice de la griffe RAYHANA les larmes aux yeux qui ne décolère pas du manque de professionnalisme des organisateurs et jure de ne plus jamais participer à une Fashion Week préparée de cette manière. Ses créations, des pièces uniques n’ont pas assez été mises en valeur et le manque d’organisation avait porté préjudice à ses prestigieux invités.

Après avoir attendu que bon nombre de magazines étrangers posent leurs questions. Après s’être faites remballées par les Inrockuptibles d’un cinglant «oui ça me gêne !» pour avoir osé demander pour faire gagner du temps à tout le monde puisque l’interview allait se passer en français et pour que les créateurs n’aient pas à répéter 10 fois la même chose que l’on puisse écouter les artistes en même temps, nous voila donc enfin en face de trois des quatre artistes du collectif qui ont vu leur show annulé.


Galerie Photo de l'article

    FWT 2013… en commençant par la fin FWT 2013… en commençant par la fin FWT 2013… en commençant par la fin FWT 2013… en commençant par la fin

    FWT 2013… en commençant par la fin FWT 2013… en commençant par la fin FWT 2013… en commençant par la fin

Cet article est proposé par : HAMMAM-ENSA

Autres articles que vous pouvez aimer