SANTÉ & FORME » Actus, Nouveautés...

Infarctus féminin

Publié le 19-03-2010
Infarctus féminin
Trois conseils à suivre impérativement

Un infarctus féminin ne débute pas de la même façon que pour un homme. 
Tout d'abord, les premiers symptômes ne sont pas toujours aussi dramatiques.
La douleur intense tel un coup de couteau à la poitrine, les sueurs froides, l'impression d'étouffement, puis la chute au sol sont habituellement absents.


Voici l'histoire vécue d'une femme. 

Vers 22:30 h, sans aucun avertissement préalable, sans activité exténuante ou stressante, j'ai subi un infarctus du myocarde.

J'étais assise bien confortablement avec mon chat lors d'une soirée froide d'hiver. Une bonne lecture m'occupait et me faisait penser: ça c'est la vie... les pieds surélevés bien assise dans ma chaise.

Quelques instants plus tard, j'ai eu l'impression d'une mauvaise indigestion. Je me sentais comme si j'avais avalé en toute hâte un sandwich puis un verre d'eau pour faire descendre le tout. J'avais la sensation d'avoir avalé une balle de golf et qu'elle parcourait lentement mon œsophage en me laissant une grande sensation d'inconfort.

J'ai donc eu comme réflexe d'aller boire un verre d'eau pour faire descendre le tout mais je n'avais rien mangé depuis au moins 5 heures.
Ces premiers symptômes se sont dissipés puis j'ai senti une drôle de sensation de serrement et de mouvement tout le long de ma colonne vertébrale ce que j'ai attribué plus tard à un spasme de l'aorte. Puis cette sensation s'est transmise au niveau du sternum puis est montée jusqu'à mon cou puis s'est logée aux deux mâchoires.

Cet article est proposé par : Houda G

Autres articles que vous pouvez aimer