SANTÉ & FORME » Votre corps

La fatigue printanière

Publié le 05-04-2017
La fatigue printanière
On est à plat, on dort mal et surtout on se réveille encore plus crevé(e) qu'au coucher !!!

Les jours se rallongent, la nature se réveille, les rayons du soleil commencent à nous réchauffer… mais nous on est toujours fatigué(e)s. Femmes, hommes, jeunes et moins jeunes, nous faisons tous le même constat : pendant les mois de Mars à Mai, on n’est pas au top de notre forme !!!! 
On a beau dormir, on se réveille fatigué ! On manque d’entrain, de tonus et on a parfois des troubles du sommeil et/ou des maux de têtes. Et pourtant on n’a pas à se plaindre en Tunisie, l’hiver n’est pas rude, le soleil est au rendez-vous la plupart du temps, alors que se passe t’il ?
Et bien les spécialistes nous disent que c’est ENCORE une question d’hormones !!! Et plus particulièrement, deux hormones sont en cause dans la fatigue printanière : la sérotonine (l’hormone du bonheur) et la mélatonine (l’hormone du sommeil).

  • La mélatonine - Pendant l’hiver, lorsque les jours sont courts, l’organisme produit plus de mélatonine, préparant l’être humain à d'avantage de sommeil. Lorsque les jours s’allongent, la production de cette hormone diminue. Pendant la phase de changement (au printemps – Mars / Mai), il n'est donc pas rare que des troubles du cycle veille-sommeil surviennent.
  • La sérotonine - Des études ont montré que la synthèse de la sérotonine était fortement liée à la luminosité. Plus le rayonnement lumineux est faible, moins l’organisme sécrète de cette hormone. Après l’hiver, notre corps est donc en manque de sérotonine. Il faut juste un peu de temps pour refaire cet équilibre. Une fois le taux de sérotonine remonté grâce au soleil, on se sentira moins dépressif et moins fatigué. La lumière intervient sur notre horloge biologique, qui régit un grand nombre de nos fonctions vitales. Certains centres médicaux ou d’esthétique proposent des séances de luminothérapie (une technique qui consiste à se placer une demi-heure par jour environ face à une lampe un petit peu particulière, qui émet une lumière vive). On trouve aussi des modèles plus grand public en vente dans les grandes surfaces.
 

Cet article est proposé par : HAMMAM-ENSA

Autres articles que vous pouvez aimer

Galerie Photo de l'article

    La fatigue printanière La fatigue printanière