SANTÉ & FORME » Grossesse

La péridurale

Publié le 23-10-2009
La péridurale
Comme tout acte médical il comprend des avantages et des risques

Un acte médical

Le but de cet acte est la suppression ou la diminution des douleurs de l'accouchement. Dans certains cas, il peut également en faciliter le déroulement. La suppression des douleurs permet un confort moral et une diminution de la fatigue maternelle.
Réalisé par un médecin anesthésiste réanimateur, ce geste médical a pour but de bloquer les transmissions des influx douloureux issus des racines nerveuses, qui résultent de la contraction de l'utérus et de la progression de l'enfant.
La technique consiste à introduire de manière stérile un cathéter dans l'espace péridural. Il faut tout d'abord repérer l'espace intervertébral approprié. Pour cela, le médecin demande à la patiente de lui présenter son dos, couchée sur le côté ou assise. Après une désinfection soigneuse et une anesthésie locale de la peau et du derme de l'endroit repéré, le praticien guide une aiguille entre deux vertèbres. Il est ainsi très important que la patiente reste immobile pendant que le praticien guide manuellement l'aiguille. Parvenu à l'espace péridural, le cathéter est introduit dans l'aiguille. Des sensations électriques peuvent accompagner cet acte, mais elles ne persistent généralement pas. Ensuite, le médecin retire l'aiguille, tout en maintenant le cathéter en place. Sous contrôle de la tension artérielle et du rythme cardiaque, le produit anesthésique local est injecté via le cathéter. Son action intervient généralement dans les 10 à 15 minutes.
La durée totale de la procédure dépend du tour de main du praticien, de la coopération de la patiente et dans certains cas, de facteurs anatomiques (scoliose, obésité…).

 

Galerie Photo de l'article

    La péridurale La péridurale

Cet article est proposé par : Hammam Ensa

Autres articles que vous pouvez aimer