SANTÉ & FORME » Grossesse

Accouchement : les différentes positions de bébé

Publié le 11-02-2007
Accouchement : les différentes positions de bébé
Tête en bas ? Fesses en bas ? De travers ?

Il est évident que  la position du bébé influe sur l’accouchement. En tant que future maman, il est alors intéressant de savoir comment son bébé se place afin de comprendre les décisions du corps médical. Certaines positions du bébé favorisent un accouchement rapide alors que d’autres requièrent une césarienne avant même le début du travail.
 
Avant de décrire succinctement les différentes positions voici comment votre gynécologue ou la sage-femme détermine la position choisie par votre bébé :
  • au palper : en plaçant les mains sur le ventre et donc sur l’utérus, il est assez facile de dire si le bébé se présente la tête en bas et de différencier le côté du dos. Ceci est même possible pour les futurs parents qui ont été initiés à la technique. Le palper est aussi fréquemment utilisé dans l’haptonomie (technique utilisée pour rentrer en contact avec le bébé pendant sa vie intra-utérine).

  • Au toucher vaginal : Lors de l’examen pendant le travail, les doigts du professionnel arrivent directement sur la présentation du bébé. Lorsque c’est la tête qui se présente d’abord, l’examen des fontanelles (fines membranes perdurant tant que l’ossification du crâne n’est pas achevée- qui servent de repères) permet de trouver l’axe choisi par le bébé ainsi que le degré de fléchissement du crâne. Lorsque le bébé se présente par le siège ou en présentation transversale, l’examinateur va sentir un membre ou une partie du corps facilement reconnaissable (un pied, des fesses, une épaule.).

  • L’échographie : qui permet de vérifier en cas de doute la présentation du bébé en salle d’accouchement.
 

Galerie Photo de l'article

    Accouchement : les différentes positions de bébé Accouchement : les différentes positions de bébé

Cet article est proposé par : Magalie OURIACHI