BEAUTÉ » Maquillage - Tendances, Astuces & Trucs...

Entretien avec le Dr Issam Souli, Médecin acupuncteur fondateur de 'Ksar El Afia'

Publié le 23-05-2017
Entretien avec le Dr Issam Souli, Médecin acupuncteur fondateur de 'Ksar El Afia'
Accompagné par le programme Thniti by CONECT &QFF, il ouvre à Jendouba un centre de soins médicaux et de cures antidouleur, antirhumatismales et de bien-être.

En  illustration Dr Issam Souli (à droite de la photo) avec M. le maire d’Alcamo Sicile Italie.

Accompagné par le programme Thniti by CONECT &QFF, le Dr Issam Souli, jeune médecin acupuncteur, a lancé le 26 février 2017, à Jendouba son projet "Ksar El Afia", un centre de soins médicaux d’exception en Tunisie (et unique en Afrique) pour des cures antidouleur, antistress, de détente et de bien-être par les nouvelles technologies de médecine douce, en particulier la médecine chinoise ancestrale, le massage manuel, le massage chinois, l’hydrothérapie, la phytothérapie, l’auriculothérapie et la posturologie… Un projet innovant qui semble apporter une haute valeur ajoutée par rapport à la médecine classique.

Samir Belhassen : Pouvez-vous nous parler de votre formation et du point de départ de ce projet qui semble singulièrement ambitieux ?
Dr Issam Souli : Avec de l’ambition et des idées innovantes plein la tête, cinq années après avoir obtenu mon diplôme de docteur en médecine et ouvert un cabinet de médecine générale, j’ai réalisé que je n’apportais aucune valeur ajoutéeà mes patients avec la médecine classique, surtout pour ceux qui souffrent de rhumatisme.
Suite à certaines recherches, j’ai opté pour un mastère en acuponcture à la faculté de médecine de Tunis, en 2009. Il faut reconnaitre aussi que la pratique de l’acuponcture, dans la région de Jendouba, quelques décennies en arrière, par une communauté de médecins chinois avait laissé une excellente impression. Choisi par l’ambassade de la République Populaire de Chine en Tunisie comme étant médecin acupuncteur doué, j’ai bénéficié, par la suite, d’une formation en Chine, pays d’origine de la spécialité en « advanced course » en acupuncture et moxibustion. C’était une formation de haut niveau qui a duré quelques mois et s’est étalée sur 2 années.
La pratique de la médecine douce est très appréciée par des patients qui viennent du grand Tunis, de plusieurs régions du pays et des pays voisins (l’Algérie et la Lybie).
L’idée de monter, dans ma région, ce projet unique qui répond a un besoin réel, humain, physiologique et immédiat en ajoutant ainsi de nouveaux services, est née. Plusieurs trophées nationaux et internationaux ont été obtenus, d’où l’idée de notre projet "ksar el afia". Au niveau de mes ambitions, je cherche à agir dans le développement du domaine du tourisme de Santé en Tunisie qui est un domaine porteur encouragé par le ministère de la santé et le ministère du tourisme.

Galerie Photo de l'article

    Entretien avec le Dr Issam Souli, Médecin acupuncteur fondateur de 'Ksar El Afia' Entretien avec le Dr Issam Souli, Médecin acupuncteur fondateur de 'Ksar El Afia'

Cet article est proposé par : HAMMAM-ENSA.com d'après CP