COUPS DE CŒUR » Elles (ils) écrivent...

Le train de ma vie

Publié le 07-08-2018
Le train de ma vie
Magnifique texte de Jean d'Ormesson à lire et à relire sans modération !

Une magnifique métaphore sur l'existence qui résume parfaitement la vie : un train dans lequel nous montons mais dont nous ignorons la destination et les voyageurs que nous allons rencontrer. Un texte de Jean d’Ormesson (1925-2017) écrivain académicien, journaliste et philosophe français, inspiré de son ouvrage "L’Enfant qui attendait le train" publié en 2009.

Le train de ma vie…

"À la naissance, on monte dans le train et on rencontre nos parents.

Et on croit qu’ils voyageront toujours avec nous.

Pourtant, à une station, nos parents descendront du train, nous laissant seuls continuer le voyage…

Au fur et à mesure que le temps passe, d’autres personnes montent dans le train.

Et elles seront importantes : notre fratrie, nos amis, nos enfants, même l’amour de notre vie.

Beaucoup démissionneront (même éventuellement l’amour de notre vie), et laisseront un vide plus ou moins grand.

D’autres seront si discrets qu’on ne réalisera pas qu’ils ont quitté leurs sièges.

Ce voyage en train sera plein de joies, de peines, d’attentes, de bonjours, d’aurevoirs et d’adieux.

Le succès est d’avoir de bonnes relations avec tous les passagers pourvu qu’on donne le meilleur de nous-mêmes.

On ne sait pas à quelle station nous descendrons, donc vivons heureux, aimons et pardonnons.

Il est important de le faire car lorsque nous descendrons du train, nous ne devrons laisser que de beaux souvenirs à ceux qui continueront leur voyage.

Soyons heureux avec ce que nous avons et remercions le ciel de ce voyage fantastique.

Aussi, merci d’être un des passagers de mon train.

Et si je dois descendre à la prochaine station, je suis content d’avoir fait un bout de chemin avec vous.

Je veux dire à chaque personne qui lira ce texte que je vous remercie d’être dans ma vie et de voyager dans mon train."

Photos en illustration : Le Lézard Rouge train touristique mythique tunisien reliant Métlaoui à Redeyef qui traverse les gorges de Selja, un canyon aux parois abruptes au centre duquel coule l'oued Selja. Une ligne de 43 km construite entre 1906 et 1907 et parfaitement rénovée et entretenue. Ainsi que des photos extraites du FB officiel de la SNCFT.

Galerie Photo de l'article

    Le train de ma vie Le train de ma vie

Cet article est proposé par : HAMMAM-ENSA.com